agenceimmobiliere-malterre.fr

Quel PERP choisir
Quel PERP choisir

Quel PERP choisir ?

| 0 Commentaires

Pour vivre une retraite dorée, avez-vous déjà envisagé au plan d’épargne retraite populaire ? C’est un système vous permettant de mettre de l’argent de côté jusqu’à ce que vous arrêtiez de travailler. Il en existe plusieurs, si bien qu’il est important de faire un comparatif entre les différents services disponibles. Analyser les performances et les caractéristiques de chaque PERP vous aide à faire le bon choix.

Définition du Perp

Le PERP est l’abréviation du plan d’épargne retraite populaire. Il s’agit d’un placement vous permettant d’épargner de l’argent sur votre salaire pendant votre vie active. Vous touchez ainsi une pension de retraite complémentaire à la fin de la période d’accumulation.

Ce dispositif est fait pour tous les contribuables tout au long de leur vie professionnelle. Les experts financiers considèrent que seules les personnes bénéficiant d’une marge d’impôt d’au moins 30 % qui seront les plus avantagés par ce système.

Effectivement, les versements que vous faites sont automatiquement déduits de votre revenu imposable. Si vous avez un TMI de 41 % et que vous effectuez un versement de 15 000 euros par an, cela vous ouvre droit à une réduction d’impôt annuel de 6 150 euros.

Pour ceux qui ne remplissent pas toutes les conditions exigées, il est préférable d’opter pour une assurance vie. Cette option offre également des avantages fiscaux après au moins 8 ans de détention. Les personnes ayant souscrit une assurance vie peuvent aussi profiter d’un faible taux de taxation sur leur rente viagère. Il est d’autant plus facile de transmettre ou de récupérer votre capital.

Le montant du versement sur le Perp

montant du versement sur le PerpIl n’y a pas de plafond minimal et maximal pour les versements Perp. Il n’empêche que de nombreux dispositifs relatifs à la retraite complémentaire permettent de calculer les défiscalisations. Celles-ci correspondent généralement au montant le plus élevé entre 10 % du revenu de l’année précédente et 10 % du Pass de la même année.

Lorsque cette limite n’est pas atteinte au cours d’une année, la différence est cumulable avec les versements des deux années suivantes. Vous obtenez ainsi une importante réduction sur les trois premières années suivant votre souscription à une offre Perp. À noter qu’il n’est pas conseillé de faire peu de versement au cours de la première année si vous ouvrez un compte en 2018. Avec le système de prélèvement d’impôt à la source de 2019, les réductions d’impôts de vos versements 2018 ne seront pas déductibles sur vos revenus.

Possibilité d’opter pour une sortie en capital

Certes, le PERP est initialement considéré comme une rente viagère, mais le souscripteur a la possibilité de récupérer une partie ou la totalité de son capital. Il suffit de bien connaître les différents cas de figure :

  • Vous pouvez récupérer 20 % de votre capital sur demande et sans justificatif si votre contrat inclut cette clause.
  • Vous pouvez récupérer la totalité de votre capital si vous souhaitez l’investir dans l’achat de votre résidence principale. Cette requête ne vous est accordée que si vous n’avez pas été propriétaires durant les 2 années précédant votre démarche.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.